Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:15

Le harcèlement

 

Les troubadours


Selon le Calendrier Républicain nous sommes

Octidi 18 Germinal de l'An CCXIX et nous fêtons la Ciguë

_________________________

 

Du côté de la Mésopotamie...

Une époque où les bergers avaient des boules!

(Sur une revue)

C'est dans une région aux frontières de la Mésopotamie qu'on pourrait situer au Sud de l'Iran actuel, dans la cité de "Suse" ou "Shushan" dans la bible, que les archéologues ont retrouvé le plus ancien "système"  pour compter.

Les habitants de cette cité, de cette contrée se servaient de petits cailloux puis de sorte de jetons en argile  (calcul vient de calculus = caillou) et chacun représentait  (suivant leur code) 1 ... 60 ...600 ....  ou des multiples de 60.
Ils utilisaient la numération sexagésimale.
Compter de façon sexagésimale (en base 60) nous relie aux mésopotamiens parce que, même si nous avons une numération décimale, nous comptons par dizaines, nous avons tout de même gardé cette base sexagésimale pour les durées et pour certains calculs d'angles.

(Sur internet)

Avec ces jetons ont été trouvées des boules d'argile creuses avec un trou à la surface, dedans il y restait des billes ou des jetons. Certaines de ces boules portaient des encoches de tailles différentes gravées à la surface et certaines billes, certains jetons, certains cônes s'adaptaient parfaitement à ces encoches.

Les mésopotamiens avaient un sytème de numération qui leur permettait de "compter" sans écrire!

Exemple
: un berger partait le matin avec un troupeau que son maître lui avait confié.
Le maître prenait une boule d'argile creuse et glissait dans le trou les jetons correspondant au nombre d'animaux (un jeton=une bête) parfois il y ajoutait une signature.
Le soir, lorsque le berger ramenait le troupeau, le maître cassait cette boule d'argile et faisait la vérification.
Il ne pouvait pas y avoir d'erreur ou de tricherie!

(Revue de sciences)

Les fouilles en Mésopotamie ont permis de découvrir des centaines de boules cassées ou intactes, des centaines et des centaines de jetons de toutes sortes et des tablettes numériques en argile.

En comparaison, les papyrus concernant les mathématiques en Egypte se comptent sur les doigts d'une main...pourtant sur les bords du Nil, il y avait un tout autre système de numération.

Le système de boules d'argile était  très ingénieux et très pratique, mais inévitablement il a évolué! normal! il fallait casser ces boules et il fallait en re-fabriquer chaque jour.
Petit à petit ils avaient pris l'habitude de graver des signes à la surface de la boule pour éviter de la casser systématiquement et l'utiliser jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus servir!

(La boule creuse a été "écrasée" Revue scientifique)

Environ un millénaire plus tard, les mésopotamiens gravaient déjà des symboles de numération sur la sphère d'argile.

Puis, cette boule creuse ne servait plus vraiment en tant que boule creuse et elle a fini par devenir une sorte de galette, ils ne mettaient plus rien à l'intérieur, tout était gravé sur la galette d'argile.

De la galette d'argile... à la tablette...c'était fait!

Un grand nombre de tablettes ont été retrouvée à Nippur, la capitale culturelle de la Mésopotamie.
Le contenu de ces tablettes est très intéressant, il y a des séries de signes (chiffres et nombres) et on y trouve des phrases surprenantes sur le comportement du scribe (ou des scribes).

(Une tablette-Internet)

Il y avait des écoles de cribes où les élèves apprenaient à compter et à écrire.


Pour compter c'était facile, juste deux signes : un clou=1 et un chevron=10. Il suffisait de bien les positionner (numération de position) . Exemple : 4 chevrons et 2 clous se lisait 42. Les clous étaient toujours verticaux.
Les mésopotamiens avaient gardé leur numération sexagésimale (par 60) les élèves manipulaient 59 signes en utilisant la numération de position.

Malgré ce système qui nous paraît lourd,  même une fois amélioré et simplifié, les mésopotamiens maîtrisaient les multiplications, les divisions, les calculs de Pi... et des racines de 2...

Pour apprendre à écrire c'était beaucoup plus compliqué,  les études étaient longues, difficiles et semées d'embûches. Les élèves devaient apprendre un nombre incroyable de signes représentant des mots, des syllabes ou des signes sans aucune prononciation, mais absolument nécessaires à la compréhension!

(Une tablette cunéiforme- Internet)

On s'aperçoit que ce n'était pas facile pour ces élèves, mais ces écoles étaient très réputées parce qu'elles préparaient des futurs fonctionnaires pour gérer le trésor des gouvernants et s'occuper du partage des terres.
viviane1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LADY MARIANNE 11/04/2011 18:21



bonsoir VIVIANE


interressant de savoir comment nos ancêtres comptaient !! ils avaient de l'imagination -- je suis étonnée mais l'homme progresse à la différence des animaux
bises amicales   Lady Marianne



Viviane 13/04/2011 19:58



Intelligence et débrouillardise ça fait avancer!
Bonne soirée
Bise
Viviane



nadia-vraie 09/04/2011 17:56



Très,très intéressant.je comprends que c'était des études difficiles.je trouve que ces peuples se débrouillaient très bien.


J,aime tes articles Viviane.


Amicalement.



Viviane 13/04/2011 19:26



Je trouve moi aussi que ces peuples se débrouillaient très bien avec ce qu'ils avaient à portée de la main!
Bonne soirée
Bise
Viviane



Jean 09/04/2011 07:32



Bonjour


Je ne me souviens pas si j'avais déjà lu ce billet là.....


mais c'est bougrement intéressant...


Amitiés


Jean



Viviane 13/04/2011 19:32



Il est possible que tu ne l'avais pas lu, qui sait? Tu t'en rappellerais sans doute parce que  je l'avais déjà mis
Bonne soirée
Bise
Viviane



gene 08/04/2011 21:59



leur écriture est très complexe . Apprendre tous ces signes ne devait pas être une partie de plaisir . bon week end . bisous 



Viviane 13/04/2011 18:50



Heureusement qu'on a fait plus simple! tu imagines un peu s'il fallait écrire de cette façon!
Bonne soirée
Bise
Viviane



michelet 08/04/2011 21:56



C'est très intéessant et je trouve cela assez complémentaire d'un article que j'avais écris sur la Mésopotomie au IIIe millénaire, très "synthètique", plutôt
axé sur la politique et la société (link)



Viviane 13/04/2011 18:52



Tu fais bien de donner ce lien, c'est certain que l'un complète l'autre, merci beaucoup!
Bonne soirée
Bise
Viviane



-Les Miroirs Du Temps-

  • : Le Miroir du Temps.
  • Le Miroir du Temps.
  • : Histoire de France - Moyen Age - Technologies et sciences - Réflexions philosophiques et autres - Des évènements de la vie actuelle que j'aime, que je n'aime pas qui me font sourire, rire ou me choquent - Et .... quelques souvenirs...
  • Contact

-Viviane-

  • *Viviane*
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié!
 Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié! Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.

ET DEMAIN... ET DEMAIN...

      

- Mardi - Jeudi - Samedi - Dimanche -

      

-Rechercher-

DEMAIN...PEUT-ETRE...

Même "cadre" qu'en haut de cette page... sans aucun doute plus accessible à cet endroit!

 

      

D'autres thèmes divers :

- mardi - jeudi - samedi - dimanche -

      

-Vous Cherchez ???

-SOLIDARITÉ-AMITIÉ-


  
La bougie de l'amitié pour ceux qui souffrent.

MAINS-BOUGIE.jpg


Pour ces petits anges qui n'ont rien demandé .

Cet homme marche, marche, marche...
Il marche pour nos petits anges atteints de la mucoviscidose, pour relier ceux qui souffrent et ceux qui cherchent à les aider.
 Un jour l'amitié demande à l'amour :
"A quoi peux-tu bien servir?"
L'amitié lui répond :
"Je sers à sécher les larmes que tu fais couler!"

Que ce marcheur ne s'arrête jamais...
Jamais... Tant qu'il n'y aura pas une solution.


L'amitié

L'amitié, vue de loin ressemble à un diamant mais, quand on l'approche, c'est une illumination de larmes de joie qui brille dans les yeux de l'autre.

 

-Dernières Publications-

  • L'ORTIE.
    Notre amie l'ortie. On dit que c'est une "mauvaise herbe !" Et pourtant.... Elle contient de la vitamine A, de la vitamine C (7 fois plus que l'orange) et quelques vitamines du groupe B, du fer, du manganèse, de la silice et de la chlorophylle. Grâce...
  • FOIX ET PAMIERS. (09) (2)
    Au Moyen Age : Foix et Pamiers. Rivales?... ou... Complémentaires?.. L'évêque avait décidé de construire l'évêché à Pamiers , jugeant cette ville plus accessible en venant de Toulouse, mais il voulait surtout montrer au Comte de Foix qu'il comptait bien...
  • CITATION DU JOUR.
    Il faut de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre. Paul Eluard.
  • UNE POMME D'EXCEPTION....
    Serait-ce la pomme d'Eve ? Une pomme "extraordinaire" vient d'être retrouvée au Kazakhstan ! Elle résisterait à toutes les maladies et n'aurait pas à subir le 30 (et quelques...) pesticides utilisés pour nos pommes ! Dans la région d'Almaty dans le sud-ouest...
  • UN MONDE NUMÉRIQUE ...
    Les nombres sont-ils magiques ? Nous vivons dans un monde numérique... Au fil des jours, en lisant vos messages et en parcourant vos espaces du web, j'ai très souvent constaté que beaucoup trop se disent fâchés avec les nombres ou avec le calcul ! Ce...
  • CITATION DU JOUR.
    Celui qui connaît l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui. Erasme
  • L'HUILE DE CACTUS.
    L'huile de cactus. La plus connue est l'huile de figue de Barbarie. Basée dans le désert marocain, la culture du figuier de Barbarie est 100% bio, ce cactus n'ayant besoin que de soleil pour pousser. Au Maroc, les femmes l'utilisent depuis des décennies...
  • LA MONNAIE DE SINGE.
    La monnaie de singe. (Trouvé sur Internet - Un titre ou un bannière.?..) "Payer en monnaie de singe" signifie "ne pas rembourser ce que l'on doit ou payer avec de la fausse monnaie" C'est une expression qui date du Moyen Age. Dans la ville de Paris, pour...
  • CITATION DU JOUR.
    L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est. Bernard Werber.
  • UN MYSTERE TOMBE du CIEL.
    La météorite de Tcheliabinsk. Le 15 février dernier un bolide a traversé le ciel de l'Oural, une météorite aussitôt répertoriée par l'Union Astronomique Iternationale. Un éclair brillant, une onde de choc et une traînée blanche et double comme pour des...

-AMBIANCE-