Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 00:15


 

 

Maurice Merleau-Ponty. (1) 

(1908/1961)


 

merleau-ponty.jpg

 

Après avoir obtenu son agrégation de philosophie, il est devenu enseignant.

 
Il a surtout enseigné la psychologie de l'enfant et la pédagogie, tout en étant éditorialiste pour "Les Temps Modernes", une revue créée avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir.


Il s'est ensuite dirigé vers la politique et il s'est fâché avec Sartre, leurs idées divergeaient de plus en plus!


On sent qu'il a été influencé par Socrate, Descartes, Montaigne, Hegel, Heiddeger, Bergson, Sartre et surtout Husserl (...  sans doute d'autres encore...)


Dans son ouvrage

"La Structure du comportement et de la phénoménologie de la perception"

  il réfute la théorie de la perception établie par John Locke.


La lecture des ouvrages d'Husserl le rassure sur ses propres idées et il opte pour un développement de la phénoménologie du primat de la conception.


Cette nouvelle approche l'amène à considérer le corps non comme une chose,  mais comme un objet d'étude et de la corporalité de la conscience, un contraste avec les écrits de Descartes qui lui, a une "vue" plutôt dualiste "corps et esprit"


Merleau-Ponty s'est intéressé au langage et au déploiement de la pensée, il a même rejeté la conception cartésienne parce que pour lui, les mots ne sont pas systématiquement le reflet de la pensée, il est possible de dissocier les deux.


Il a été un des premiers philosophes à s'intéresser à l'acquisition du langage chez l'enfant.


Il s'est aussi intéressé aux arts, en particulier à la peinture, en essayant d'expliquer (en prenant Cézanne comme exemple) les structures qui caractérisent l'expression dans l'essai "Le doute de Cézanne" .

Un ouvrage sorti la même année que "Phénoménologie de la perception" dans lequel il explique que la perception vivante de l'objet a toujours une signification et que grâce à nos perceptions nous pouvons connaître le monde extérieur.


En 2005, il y a eu une conférence très intéressante de R. Ronan sur

"Le doute de Cézanne" 


Dans "l'oeil et l'esprit" (1960) on peut lire :

" Cette philosophie qui est à faire, c'est elle qui anime le peintre, non quand il exprime des opinions sur le monde, mais à l'instant où sa vision se fait geste, quand "il pense en peinture" (en parlant de Cézanne)


Pour ce philosophe, la vraie philosophie est de "rapprendre le monde"


Il s'est intéressé à la psychologie, à la linguistique, à l'esthétique, à la philosophie de l'histoire, à l'épistémiologie, à l'ontologie et bien entendu à la sociologie.

 


 

MERLEAU-PONTY MAURICE (2)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by *Viviane* - dans DES PHILOSOPHES
commenter cet article

commentaires

Solange 08/06/2012 17:18


Il faut en manger de la philosophie pour parvenir à faire de telles analyses.


Bonne fin de semaine.

*Viviane* 10/06/2012 22:55



Sans aucun doute !
Malheureusement, ma mémoire n'est plus aussi performante !
Bisou et bonne fin de soirée.
Viviane 



kasimir 08/06/2012 10:30


chapeau Merleau !

*Viviane* 10/06/2012 22:56



Dommage qu'on parle toujours des mêmes !
Bisou et bonne fin de soirée.
Viviane 



Jean 08/06/2012 08:28


Un p'tit bonjour


Jean

*Viviane* 10/06/2012 22:57



Merci !
Bisou et bonne fin de soirée.
Viviane 



Jean Vladimir Térémetz 08/03/2011 19:35



   Bonsoir Viviane



                            Dans mon esprit, je pensais que vous mettriez juste après votre "C'est gentil, je sais bien ce que je fais,  je ne prétends pas "apprendre" ou "démontrer" mais juste faire
connaître.Passez une bonne fin de journée.Bise Viviane", "en Mécanique Quantique", l'envoi de l'explication de la pesanteur, que vous avez
mis "en Merleau-Ponty" ! . . .



                                                    Bien
amicalement     Jean Vladimir



Viviane 20/03/2011 20:53



Jean Vladimir... la prochaine fois je vous fais une réponse personnelle en bonne et due forme!
Oui, je sais Merleau-Ponty...  personne n'est parfait!
Bonne soirée de dimanche et bon début de semaine
Bise
Viviane



Jean Vladimir térémetz 04/03/2011 09:13



Par exemple :


 


         Les mathématiques ne sont pas la Physique, qui Elle, fait enfin savoir, par exemple,


 


                                           ce qu’est cette contradictoire
“pesanteur” :


 


 


   Les mathématiciens physicisant ont donné cette équation de la gravitation : G = m / l2 : les corps s’“attirent”
en proportion directe de leur masse et inverse du “carré” de la distance qui les séparent les uns des autres.


   Or, bien qu’on laisse tomber vers la terre dans un espace clos où l’on a fait le vide pour éviter toute action perturbatrice de l’air, de la même hauteur, deux corps de masses
pourtant différentes, ces deux corps arrivent ensemble au fond de l’espace clos, bafouant la loi de la gravitation !              Or encore, bien
qu’on laisse tomber vers la terre toujours dans le même espace clos les deux corps précédents, mais le corps de plus grande masse étant maintenant plus éloigné du fond de l’espace clos que celui
de masse plus petite de façon à ce que le “carré” de cet éloignement compense leur différence de masses, le corps de plus petite masse arrive au fond de l’espace clos le premier, les deux corps
ayant continuellement conservé l’éloignement qui les séparait, bafouant à nouveau la loi de la gravitation !  


   Et pour finir, mais cette fois dans un espace clos dont la base est là au contact de la terre, bien qu’on laisse tomber ces deux corps de la même hauteur et que sur toute la longueur
de l’espace clos ces deux corps tombent à l’unisson, arrivés près de la terre, le corps de plus grande masse accélére et la touche le premier ! 


   Hormis le dernier cas, tout cela, baptisé “pesanteur”, contredit donc la loi de la gravitation et les mathématiciens physicisant n’ont bien évidemment pu que donner tout un matheux
charabia inexplicatif de cette contradiction dissimulant leur ignorance.


 


   Qu’est-ce alors que cette “pesanteur”, qu’est-ce alors que la “gravitation”, qu’est-ce alors que la “gravité” ?  Que se passe-t-il donc finalement, non pas mathématiquement,
abstraitement, virtuellement, équation nellement; mais physiquement, concrètement, réellement ?  Que se trouve-t-il donc en présence réelle ment, concrètement, physiquement ? 


   Seule la Physique peut répondre.


 


  Comme il existe des individus qui n’ont pas besoin de se “casser la tête” à essayer de comprendre ce que peuvent être structures et fonctionnements des mathématiques,
parce que tout simplement, immédiate ment, spontanément, sensitivement ils les “voient”; il existe des individus qui n’ont pas plus besoin de se “casser la tête” à essayer de comprendre ce que
peuvent être structures et fonctionnements de la matière, parce que tout simplement, immédiatement, spontanément, sensitivement ils les voient.


   Mathématiciens donc, si vous vous hasardez à vous frotter à la matière, ne vous en tenez alors unique ment qu’à exposer le plus précisément et le plus complètement possible ce que
vous avez pu observer, sans vous hasarder à émettre quelle qu’explication ni quelle qu’hypothèse que ce soient et les Physiciens eux, donneront explications non hypothètiques, réelles, concrètes,
de ce que vous avez pu observer.


 


  Ainsi, de deux corps de masses différentes, chutant à l’unisson vers la terre parce qu’étant dans la même enveloppe d’éthérons (dont nous allons prendre connaissance) en décroissance de
taille vers elle que celle-ci entretient autour d’elle par les pulsations de ses molécules (tous les corps par les pulsations de leurs molécules, entretiennent autour d’eux une enveloppe
d’éthérons en décroissance de taille vers eux propor tionnelle à leur masse; décroissance de taille qui ne peut donc qu’induire une chute vers eux en continuelle accélération), le corps de plus
grande masse finit tout de même par chuter plus vite que celui de plus petite masse et toucher la terre avant lui, parce que sa propre enveloppe d’éthérons en décroissance de taille vers lui plus
grande que celle du corps de plus petite masse, entre en contact avec la terre avant la sienne et l’accélère encore, avant que le corps de plus petite masse le soit à son tour par la sienne.


 


   Cette diminution de la taille des éthèrons vers les corps qui baigent en eux, effectuée par les pulsations des molécules de ces corps c’est cela qui fait la “gravité”, la
“gravitation”, la “pesanteur”, mais bien sûr d’abord et avant tout le “magnétisme”, comme l’“électromagnétisme”. 


   Magnétisme, comme gravitation, dans cet univers sous pression, ne sont pas “attractions”, mais répul sions décroissantes.


                                                       
                                                       
Jean Vladimir Térémetz


 


             www.liberes-des-mathematiques-savoir-enfin-ce-qu-est-l-univers.net  
 


 


                                                   
                                                       
    jean.teremetz@free.fr                   


 


 


 




Viviane 08/03/2011 17:35



Merci Jean-Vladimir...
Passez une bonne fin de journée.
Bise
Viviane



-Les Miroirs Du Temps-

  • : Le Miroir du Temps.
  • Le Miroir du Temps.
  • : Histoire de France - Moyen Age - Technologies et sciences - Réflexions philosophiques et autres - Des évènements de la vie actuelle que j'aime, que je n'aime pas qui me font sourire, rire ou me choquent - Et .... quelques souvenirs...
  • Contact

-Viviane-

  • *Viviane*
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié!
 Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié! Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.

ET DEMAIN... ET DEMAIN...

      

- Mardi - Jeudi - Samedi - Dimanche -

      

-Rechercher-

DEMAIN...PEUT-ETRE...

Même "cadre" qu'en haut de cette page... sans aucun doute plus accessible à cet endroit!

 

      

D'autres thèmes divers :

- mardi - jeudi - samedi - dimanche -

      

-Vous Cherchez ???

-SOLIDARITÉ-AMITIÉ-


  
La bougie de l'amitié pour ceux qui souffrent.

MAINS-BOUGIE.jpg


Pour ces petits anges qui n'ont rien demandé .

Cet homme marche, marche, marche...
Il marche pour nos petits anges atteints de la mucoviscidose, pour relier ceux qui souffrent et ceux qui cherchent à les aider.
 Un jour l'amitié demande à l'amour :
"A quoi peux-tu bien servir?"
L'amitié lui répond :
"Je sers à sécher les larmes que tu fais couler!"

Que ce marcheur ne s'arrête jamais...
Jamais... Tant qu'il n'y aura pas une solution.


L'amitié

L'amitié, vue de loin ressemble à un diamant mais, quand on l'approche, c'est une illumination de larmes de joie qui brille dans les yeux de l'autre.

 

-Dernières Publications-

  • L'ORTIE.
    Notre amie l'ortie. On dit que c'est une "mauvaise herbe !" Et pourtant.... Elle contient de la vitamine A, de la vitamine C (7 fois plus que l'orange) et quelques vitamines du groupe B, du fer, du manganèse, de la silice et de la chlorophylle. Grâce...
  • FOIX ET PAMIERS. (09) (2)
    Au Moyen Age : Foix et Pamiers. Rivales?... ou... Complémentaires?.. L'évêque avait décidé de construire l'évêché à Pamiers , jugeant cette ville plus accessible en venant de Toulouse, mais il voulait surtout montrer au Comte de Foix qu'il comptait bien...
  • CITATION DU JOUR.
    Il faut de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre. Paul Eluard.
  • UNE POMME D'EXCEPTION....
    Serait-ce la pomme d'Eve ? Une pomme "extraordinaire" vient d'être retrouvée au Kazakhstan ! Elle résisterait à toutes les maladies et n'aurait pas à subir le 30 (et quelques...) pesticides utilisés pour nos pommes ! Dans la région d'Almaty dans le sud-ouest...
  • UN MONDE NUMÉRIQUE ...
    Les nombres sont-ils magiques ? Nous vivons dans un monde numérique... Au fil des jours, en lisant vos messages et en parcourant vos espaces du web, j'ai très souvent constaté que beaucoup trop se disent fâchés avec les nombres ou avec le calcul ! Ce...
  • CITATION DU JOUR.
    Celui qui connaît l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui. Erasme
  • L'HUILE DE CACTUS.
    L'huile de cactus. La plus connue est l'huile de figue de Barbarie. Basée dans le désert marocain, la culture du figuier de Barbarie est 100% bio, ce cactus n'ayant besoin que de soleil pour pousser. Au Maroc, les femmes l'utilisent depuis des décennies...
  • LA MONNAIE DE SINGE.
    La monnaie de singe. (Trouvé sur Internet - Un titre ou un bannière.?..) "Payer en monnaie de singe" signifie "ne pas rembourser ce que l'on doit ou payer avec de la fausse monnaie" C'est une expression qui date du Moyen Age. Dans la ville de Paris, pour...
  • CITATION DU JOUR.
    L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est. Bernard Werber.
  • UN MYSTERE TOMBE du CIEL.
    La météorite de Tcheliabinsk. Le 15 février dernier un bolide a traversé le ciel de l'Oural, une météorite aussitôt répertoriée par l'Union Astronomique Iternationale. Un éclair brillant, une onde de choc et une traînée blanche et double comme pour des...

-AMBIANCE-