Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 00:15

  Les "Cagots" 

 

 

Peuple honni des Pyrénées.


Article du 18 février 2011
Paru dans les nouvelles locales.

.
Crédit photo: OC - Jordane Gasc

Le groupe occitan OC a de nouveaux spectacles, dont «Le secret des Cagots», ces charpentiers mis au rebut par la société médiévale et qui vivaient dans les forêts pyrénéennes.

__________________________________________________

 

LES CAGOTS

 



Mais qui étaient donc ces «cagots», frappés de répulsion et de mépris de part et d'autre du piémont pyrénéen, entre Moyen Âge et Temps modernes ?




Leur origine reste sujet à débat: pour certains, les cagots font partie d'une peuplade pyrénéenne d'origine inconnue, rejetée par la population, pour d'autres, ils s'apparenteraient à une ethnie vaincue, de religion différente, donc hérétiques (barbares venus de l'est, wisigoths, arabes, ariens, cathares...)

 

Ils apparaissent au Xe siècle sous l’appellation de Chrestians, ce qui laisse supposer qu’ils s’étaient convertis au catholicisme et faisaient même preuve de zèle dans le domaine de la pratique religieuse, d’où leurs surnoms laissant entendre qu’ils étaient sournois.

 

C'est sous cette dénomination qu'ils sont enregistrés dans le recensement de 1385 initié par Gaston Fébus.

 

Toutefois, nous trouvons une multitude de noms pour les désigner: Les Gézitains (équivalent savant du nom Cagot, qui fait référence à la lèpre), ils étaient aussi appelés chrestians, Gahets, Capots, Agots et de bien d'autres noms...

 

Cagot présente une analogie avec le mot grec «cacos» qui signifie «mauvais», Chrestians était synonyme de  lèpre.



Repoussés à l’extérieur des cités, en lisière des forêts, ils furent assimilés à des lépreux qui devaient les côtoyer, ainsi que tous les parias.



Les cagots vivaient donc à l’écart du village et étaient tenus de porter un signe distinctif: la patte de canard taillée dans du drap rouge, cousu sur leurs vêtements.



À Marmande, en 1396, la loi précise que les Gahets devront porter, cousu sur leur vêtement de dessus, du côté gauche, un signe de tissu rouge, long d’une main et large de trois doigts.



Ils n'avaient pas le droit de marcher pieds nus et ne pouvaient porter aucune arme ni objet pointu ou tranchant.

 

Supposés dégager une odeur nauséabonde, les cagots sont décrits par certains documents comme tantôt petits et bruns au teint olivâtre, tantôt grands aux yeux bleus, selon des croyances tenaces, on leur prête aussi des pieds palmés ou l’absence de lobes aux oreilles.(?)



Toutefois, aucune origine raciale cohérente ou particulière n'apparaît clairement, et rien ne les distingue du reste de la population.



Ils n’avaient pas de nom de famille; seul un prénom suivi de la mention «chrestians» ou «cagots» figurait sur leurs actes de baptême, et les cérémonies religieuses les concernant se déroulaient généralement à la nuit tombée.



À leur mort, ils étaient enterrés à l’écart ou dans un cimetière à part.


Ils n’étaient autorisés à se marier qu’entre eux.



Ils ne se rendaient dans les villages que pour les besoins les plus pressants et pour aller à l'église.



Souvent, ils n'entraient que par une porte de taille réduite, relégués au fond, séparés du reste des fidèles; un bénitier spécial leur était réservé.



Les sacrements même leur étaient interdits en certains endroits pour la même raison qu'aux bêtes.



On ne recevait jamais  leur témoignage en justice, c'était seulement par grâce que la coutume du Béarn, avait établi que les dépositions de sept d'entre eux équivaudraient à une déposition légale…



Les cagots vivaient donc comme des proscrits.


Un nombre considérable d’interdictions dictées par la superstition pesaient sur eux.



Certaines loisd les concernant sont orales, mais d’autres sont transcrites dans les «fors» (lois) de Navarre et du Béarn des XIIe et XIVe siècles.



Beaucoup de métiers leur étaient interdits: généralement tous ceux considérés comme susceptibles de transmettre la lèpre, ceux liés à la terre, au feu et à l’eau, ils devaient prendre de l'eau seulemeny aux fontaines qui leur étaient réservées.



Les métiers en rapport avec l’alimentation leur étaient bien entendu également refusés.



Curieusement, les cagots étaient réputés pour leurs pouvoirs parapsychiques... on racontait que parfois, les fruits pouvaient se dessécher en un instant à leur seul contact.



On leur prêtait des dons de guérisseurs et leurs femmes étaient souvent sages-femmes.

 

La profession habituelle des cagots était surtout le travail du bois, sous ses divers aspects.



Bûcherons sans doute à l'origine, ils ont été des charpentiers très recherchés à tel point que ce mot est devenu en quelque sorte synonyme de cagot.



Ils ont exercé aussi  par extension, énormément de fonctions de menuisiers, tourneurs, vanniers, tisserands et cordiers.


Ces conditions de vie les faisaient presque toujours dépendre de la charité publique, en particulier celle de l’Église et de fondations destinées à subvenir aux besoins des lépreux revenus des Croisades.

Le clergé comme l’aristocratie ont toutefois reconnu et maintenu cette discrimination dans certains lieux jusqu'au XVIIIe siècle.



Les cagots furent exemptés des corvées et de la taille (impôts liés au travail de la terre).



Cette exemption dura jusqu’au règne de Louis XIV où l’on comptait pas loin de 2500 cagots en Béarn.



Grâce à une ordonnance royale, ils  ont pu racheter leur émancipation moyennant finance.

______________________________________________

 

Article écrit par la Société Historique de l'Ariège, sans que je puisse trouver un nom d'auteur

_____________________________________________________

Partager cet article

Repost 0
Published by *Viviane* - dans LE CATHARISME
commenter cet article

commentaires

covix 13/11/2012 19:45


Bonsoir, 


j'ai souvent entendu ce mot en pyrénée sans en savoir le sens, je savais juste que dans les églises ils avaient cette porte évoquée et qu'il vivaient dans les bois.L'éclairage est intéressant
avec des sous entendus, et ma fois Louis9 fit accolé un chiffon jaune aux Juifs, c'est dans la ligne!


Bonne journée


@mitié

kas 06/11/2012 22:24


de drôles de choses en effet


peut-être portera-t-on des jugements analogues pour nos comportements actuels ? 

Solange 06/11/2012 15:23


On trouve ça révoltant et poutant des exclus il y en a encore.  Bonne journée.

LADY MARIANNE 06/11/2012 10:01


bonjour Viviane !
encore du racisme !!!  de tous temps ça a existé !!
un bel article ! merci !
bisous !

Jean 06/11/2012 08:59


j'en casse un tout les matins pour allumer le poêle !!!! bon, je dit des bêtises je sais !!!

-Les Miroirs Du Temps-

  • : Le Miroir du Temps.
  • Le Miroir du Temps.
  • : Histoire de France - Moyen Age - Technologies et sciences - Réflexions philosophiques et autres - Des évènements de la vie actuelle que j'aime, que je n'aime pas qui me font sourire, rire ou me choquent - Et .... quelques souvenirs...
  • Contact

-Viviane-

  • *Viviane*
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié!
 Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié! Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.

ET DEMAIN... ET DEMAIN...

      

- Mardi - Jeudi - Samedi - Dimanche -

      

-Rechercher-

DEMAIN...PEUT-ETRE...

Même "cadre" qu'en haut de cette page... sans aucun doute plus accessible à cet endroit!

 

      

D'autres thèmes divers :

- mardi - jeudi - samedi - dimanche -

      

-Vous Cherchez ???

-SOLIDARITÉ-AMITIÉ-


  
La bougie de l'amitié pour ceux qui souffrent.

MAINS-BOUGIE.jpg


Pour ces petits anges qui n'ont rien demandé .

Cet homme marche, marche, marche...
Il marche pour nos petits anges atteints de la mucoviscidose, pour relier ceux qui souffrent et ceux qui cherchent à les aider.
 Un jour l'amitié demande à l'amour :
"A quoi peux-tu bien servir?"
L'amitié lui répond :
"Je sers à sécher les larmes que tu fais couler!"

Que ce marcheur ne s'arrête jamais...
Jamais... Tant qu'il n'y aura pas une solution.


L'amitié

L'amitié, vue de loin ressemble à un diamant mais, quand on l'approche, c'est une illumination de larmes de joie qui brille dans les yeux de l'autre.

 

-Dernières Publications-

  • L'ORTIE.
    Notre amie l'ortie. On dit que c'est une "mauvaise herbe !" Et pourtant.... Elle contient de la vitamine A, de la vitamine C (7 fois plus que l'orange) et quelques vitamines du groupe B, du fer, du manganèse, de la silice et de la chlorophylle. Grâce...
  • FOIX ET PAMIERS. (09) (2)
    Au Moyen Age : Foix et Pamiers. Rivales?... ou... Complémentaires?.. L'évêque avait décidé de construire l'évêché à Pamiers , jugeant cette ville plus accessible en venant de Toulouse, mais il voulait surtout montrer au Comte de Foix qu'il comptait bien...
  • CITATION DU JOUR.
    Il faut de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre. Paul Eluard.
  • UNE POMME D'EXCEPTION....
    Serait-ce la pomme d'Eve ? Une pomme "extraordinaire" vient d'être retrouvée au Kazakhstan ! Elle résisterait à toutes les maladies et n'aurait pas à subir le 30 (et quelques...) pesticides utilisés pour nos pommes ! Dans la région d'Almaty dans le sud-ouest...
  • UN MONDE NUMÉRIQUE ...
    Les nombres sont-ils magiques ? Nous vivons dans un monde numérique... Au fil des jours, en lisant vos messages et en parcourant vos espaces du web, j'ai très souvent constaté que beaucoup trop se disent fâchés avec les nombres ou avec le calcul ! Ce...
  • CITATION DU JOUR.
    Celui qui connaît l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui. Erasme
  • L'HUILE DE CACTUS.
    L'huile de cactus. La plus connue est l'huile de figue de Barbarie. Basée dans le désert marocain, la culture du figuier de Barbarie est 100% bio, ce cactus n'ayant besoin que de soleil pour pousser. Au Maroc, les femmes l'utilisent depuis des décennies...
  • LA MONNAIE DE SINGE.
    La monnaie de singe. (Trouvé sur Internet - Un titre ou un bannière.?..) "Payer en monnaie de singe" signifie "ne pas rembourser ce que l'on doit ou payer avec de la fausse monnaie" C'est une expression qui date du Moyen Age. Dans la ville de Paris, pour...
  • CITATION DU JOUR.
    L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est. Bernard Werber.
  • UN MYSTERE TOMBE du CIEL.
    La météorite de Tcheliabinsk. Le 15 février dernier un bolide a traversé le ciel de l'Oural, une météorite aussitôt répertoriée par l'Union Astronomique Iternationale. Un éclair brillant, une onde de choc et une traînée blanche et double comme pour des...

-AMBIANCE-