Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /



- Suite du lexique des mots du Moyen Age de la lettre E()st... à la lettre Z -

 

  ----------------------E----------------------

 

Eavie : c'est un droit seigneurial qui s'exerçait un jour par semaine sur la pêche

 

Echanson : c'est officier qui est sous l'autorité de Grand Echanson, chargé de donner à boire au roi ou à des personnages importants.


Echauguette : vient du francique "skarwahta" et "skâra" = troupes associé à "whata = guet
C'est une guérite pour pouvoir guetter, elle est généralement placée en encorbellement sur la muraille ou contre une tour.

 

Echevin : à l'époque carolingienne c'est un assesseur en justice du comte. Plus tard ce sera l'élu des bourgeois.

 

Echiffe :  c'est une structure en bois sur un rempart, comme un hourd

 

Echoite : une terre qui tombe en "échoite" est une terre héritée, sous certaine conditions

 

Ecrouelle : une maladie due au manque d'hygiène qui se manifestait sous forme d'abcès ou d'une sorte de tuberculose. Selon la tradition les rois de France possédaient le pouvoir de guérir les malades atteints d'écrouelles en les touchant et en faisant le signe de la croix.

 

Ecu : un bouclier

 

Edit : Ordonnance ou loi émanant d'un roi pour organiser une structure gouvernementale ou codifier le statut de certaines personnes


Evangiles : vient du grec "evaggelion" = bonne nouvelle
Ce sont 4 livres où on peut lire Marc, Matthieu, Luc ou Jean ... La bonne nouvelle qu'on y trouve c'est le Salut apporté par le Christ.


Eglise : société religieuse rassemblée dans la foi, c'est aussi le bâtiment où on célèbre le culte.


Emphytéose : un bail de longue durée

 

Enceinte : c'est la ligne extérieure des murs de clôture d'un site fortifié

 Encorbellement : saillie sur un supportée par  des poutres, des corbeaux ou des consoles

 

Enfeu : c'est une niche dans les parois extérieures d'une église pour abriter un tombeau ou un sarcophage

 

Endura : mot occitan signifiant "jeûne"

               Le jeûne n'était jamais obligatoire, seulement volontaire.

 

Engoulant : c'est une extrémité sculptée en forme de gueule

 

Epi de faîtage : c'est un ornement de forme pointue au sommet du toit, en céramique ou en métal

 

Epique : propre à l'épopée, un style épique

 

Epopée : c'est un long poème où se mêle le merveilleux et le vrai, la légende et l'histoire , on y célèbre un héros ou un fait d'histoire

 

Erémitisme : c'est une forme de vie religieuse qui prône la solitude

 

Escarpe : c'est le côté du fossé qui supporte le rempart

 

Eschatocole : c'est une date, un temps ou un lieu généralement à la fin d'un acte

 

Eschatologie : c'est une attitude spirituelle orientée sur les fins de l'homme, fins individuelles et collectives. Au Moyen Age c'était l'attente de la fin du monde, un bouleversement profond d'ordre spirituel et matériel

 

Esclave : Un humain non-libre juridiquement

 

Essandoles : ce sont des tuiles de bois utilisée  au Moyen Age dans le Dauphiné

Estage : avec le droit d'estage le seigneur pouvait imposer à ses vassaux des périodes de garnison dans son château

 

Esterlin : vient du latin "esterlingus", se disait aussi "denier"

 

Estoc : c'est la pointe d'une arme blanche ou une arme blanche

 

Eulogies : c'est du pain béni que les prêtres transmettaient en signe de bienveillance et de communion spirituelle

 

Evangiles : vient du grec "evaggelion" = bonne nouvelle
Ce sont 4 livres où on peut lire Marc, Matthieu, Luc ou Jean ... La bonne nouvelle qu'on y trouve c'est le Salut apporté par le Christ.

 

Evangiles : anciennement c'était une remise d'impôt, perçu comme une bonne nouvelle, puis ce fut la bonne nouvelle du salut apporté par le Christ

 

Evangiles de Quenouilles : ce sont plusieurs manuscrits regroupant les travaux domestiques des dames, on y trouve des recettes savantes, de remèdes de "bonnes femmes", c'était ce qu'échangeaient les dames pendant qu'elles filaient

 

Exarque : haut fonctionnaire byzantin créé par l'empereur Maurice

 

Exèdre : c'est une chambre ornée de sièges en saillie et arrondis à l'extérieur, considéré comme l'ancêtre de l'abside


Exégèse : interprétation doctrinale d'un ensemble de textes sacrés, les spécialistes sont les : exégèt



-----------F------------


Fabliau : c'est la forme picarde du français 'fablel"

Faide : c'est une vengeance personnelle

Faîtage :  c'est la pièce maîtresse du toit sur laquelle s'appuie les chevrons

Familia : c'est l'ensemble des personnes vivant sous la protection d'un maître

Faubourg : c'est le bourg qui s'est bâti à l'extérieur de l'enceinte, dans certains cas il s'entoure de murailles et finit par être intégré à la cité ancienne

Faucre :  c'est un crochet fixé sur l'armure qui maintenait la lance du cavalier

Faudesteuil : vient du germanique "faldestoel", c'est un siège pliant en forme de X

Fenêtre à meneau : c'est une baie divisée par des montants

Féodalité : c'est un régime politique et social basé sur le fief

Férule : c'est un bâton avec lequel le maître frappait les mains des enfants

Feuillure : c'est une saillie dans l'embrasure d'une baie pour y poser les bords d'un ventail

Fibule : c'est une agrafe de vêtement, vont souvent par paires

Fidéjusseur : prêter serment en guise de caution

Fief : c'est le bien d'un vassal en échange de fidélité et d'aides

Fils majeur ou Fils mineur : ce sont des co-adjudicateurs de l'évêque Cathare, ils ont reçu l'ordination et sont préparés à lui succéder

Finage : c'est la limite d'un territoire communal

Fisc : dans les royaumes babares c'était ce qui appartenait au roi

Florin : pièce de monnaie portant une fleur dans leur empreinte

Fodrum :  c'est un droit impérial, on payait en nature ou en argent

Formeret : c'est un arc latéral voûté inséré dans un mur

Fort : c'est la partie d'une fortification réservée au seigneur

Fort de Moursac : Texte 85

Fouage : c'est un impôt sur le foyer pour équiper les troupes

Fournier :  c'était l'ouvrier qui enfournait le pain

Framée : la longue lance de fer des Francs

Franchise : c'est un statut de privilégiés

Freda : une amende qui donnait un tiers au roi pour le juge et deux tiers à la victime

Frigidarium : partie des termes avec des bains froids, le contraire du caldarium


 -------------G-------------


Gabelle :  c'est le monopole de la vente du sel au détail avec une taxe variable selon les régions, la gabelle a été abolie en 1790

Gâble : ce sont des petites surfaces en forme de pyramide qui couronnent certains arcs

Gargouille : évacuation des eaux de pluie

Gariote : c'est un abri aménagé dans un petit mur de pierres sèches

Géminée : c'est une baie divisée en deux par une petite colonne

Gibelins : opposés aux Guelfes et partisans de l'Empereur

Gibet : lieu de l'exécution des pendaisons

Glacis : c'est un talus incliné et dénudé avant une place fortifiée

Gnose : vient du grec "gnôsis" = "connaissance"

Gnosticisme : doctrine d'un ensemble de sectes chrétiennes  qui professaient un dualisme radical et fondait le salut de l'homme sur un rejet de la matière soumise aux forces du mal, accompagné d'une connaissance supérieure des choese divines

Goliard : au Moyen Age c'était un étudiant ou un clerc qui faisaient de la provocation avec beaucoup de cynisme. Les goliards dénonçaient les abus de l'église et chantaient l'amour en termes osés

Graal : un objet précieux dont la quête et le mystère ont guidé les aventures des chevaliers de la table ronde. Chrétien de Troyes en a fait un objet orné de pierres précieuses et Robert de Boron en a fait la coupe dans laquelle Joseph aurait recueilli le sang du christ

Guelfes : opposés aux Gibelins et partisans du Pape

Guilhabert de Castres : Texte 23

Guillaume de Cardaillac : Texte 81

----------------H---------------


Hallebarde : les armes sous forme de lances à larges lames augmentées d'un second fer

Hanap : grande coupe en métal, munie d'une anse, on s'en servait pour boire

Haubert : la longue cotte de maille

Heaume : casque médiéval

Hennin : la haute coiffe conioque surmontée d'un voile portée par les femmes du Moyen Age

Hérésie : en grec "choix" ou "arrachement" . La déviation doctrinale dans l'église et qui consiste à privilégier une vérité pour en faire une vérité exclusive (ne pas confondre avec le schisme)

Hertsan : convocation de l'armée

Hide :  c'était une exploitation rurale en Angleterre

Hobereau :  un petit faucon, nom donné de façon péjorative à un gentilhomme campagnard

Hommage :  c'est le rituel par laquelle un un homme libre devient le vassal d'un seigneur

Hostilicium : c'est la redevance payée par les tenanciers

Hôtise :  c'était un soldat logé chez l'habitant, puis ce fut une tenure concédée pour les défrichements

Hourd :  constructions en bois sur les remparts permettant de mieux ajuster les projectiles

Hourdis :  entre les solives, les poutrelles ou les nervures des planchers

Houteau : une rupture de pente dans la toiture, laissant passer de la lumière du jour


-------------I--------------


Imposte : corps de moulures recevant la retombée d'un arc

Innocent III : texte 24

Inquisition : institution judiciaire créée pour traquer l'hérésie en se servanbt de cours écclésiastiques spéciales


--------------J----------------


Jachère : c'est une terre momentanément labourée ou laissée e friche pour qu'elle se reconstitue

Jacque : c'est un vêtement de guerre protégeant le torse

Jacquerie :  vient de Jacques, nom donné aux paysans par dérision. La jacquerie est une révolte de paysans qui souffraient de misère

Jaseran : une cotte de maille

Juge-mage :  c'est un juge ordinaire de baillage qui rendait des comptes à sa hiérarchie

Justice d'eau : une ordalie avec de l'eau bouillante quand l'accusé doit aller chercher un objet au fond de l'eau bpouillante et avec l'eau froide où il est jeté dans l'eau froide avec des entraves


------------------K-------------------



Karstique : un relief particulier aux régions calcaires résuyltant de l'action des eaux souterraines qui dissolvent le carbonate de calcium en donnant des formations de grottes, de lapiès, d'avens, de dolines....

------------------L-------------------



Lai : deux genres poétiques du Moyen âge, un était narratif, l'autre était lyrique, ils ont été introduits au XIIème siècle par des jongleurs bretons

Laïc : celui qui n'appartient pas à l'église et qui n'est pas clerc

Lambourde : c'est une pièce qui reçoit le bout des solives et qui est parallèle à la poutre à laquelle elle est fixée

Lance : pour le combat, un homme en armes et à cheval, accompagné de son page et de 2 ou 3 archers

Langue : en Terre Sainte les ordres militaires étaient divisés en "langue" qui correspondaient à des principautés, des royaumes ou des groupes de royaumes occidentaux

Lanternon : c'est une petite construction de forme élancée placée en haut d'un toit et possédant des fenêtres

Larmier : c'est une sorte de de bandeau ou de corniche qui servait à empêcher les eaux de pluie de couler le long du mur

Lastours : texte 35

Latrines : les toilettes de l'époque

Lauze : c'est une pierre travaillée pour servir de dalle ou de tuile

Lecteur : c'est un ordre mineur qui s'occupe des lectures et des chants de l'office

Lectionnaire : c'est un livre qui réunit des textes de la Bible ou des Pères et qui doivent être lus à l'office

Légat : c'est un envoyé extraordinaire du Pape à titre provisoire ou permanent

Legatio : une mission exécutée par un envoyé du souverain carolingien ( missus dominicus)

Les Cassès : texte 67

Leude : celui qui possède des biens fonciers ou autres. C'est aussi un homme de haut rang qui sert son souverain et est lui à lui par un serment

Leyde : taxe en nature ou en argent sur les foires et les marchés aux grains

Libre :  qui ne dépend pas d'un maître

Lice : une palissade de bois entourant les châteaux ou les endroits fortifiés

Lide : les descendants de demi-libres barbares ou d'affranchis

Liernes : sur une voûte à croisée d'ogives c'est une nervure secondaire qui part de la clef en soulignant le faîte de la voûte

Lieue : la lieue gauloise est utilisée durant tout l'Empire Romain, relle valait 2 222 mètres, ne pas confondre avec la lieue germanique qui valait un peu plus de 4km

Lige : une forme d'hommage préférentiel qui l'emportait sur l'hommage simple

Lignage : un groupe qui rassemble les descendants d'un même ancêtre

Limoux : texte 6

Limes : des lignes de fortifications qui suivait la frontière de l'empire Romain

Linteau : c'est une pierre disposée à l'horizontale au-dessus d'une baie

Liturgie : c'est l'ensemble des prières de l'église et les célébrations sacramentelles

Livre : une mesure de poids, il y avait la livre romaine de 327g, la livre de France de 489g. C'est un mot qui vient de "lingot"

Louis IX ou Saint Louis : Texte 16

Luzech : Texte 8

--------------M------------------


Mâchicoulis : c'est une construction en surplomb permettant de lancer des projectiles verticalement

Mainmortable ou mortaillable : un serf sujet au droit de mainmorte

Mainmorte : c'est l'impossibilité de léguer librement son héritage., c'était le seigneur qui héritait ou alors il fallait lui payer une taxe pour disposer des biens du défunt

Mall : c'est un tribunal public

Manant : ce terme désignait un paysan, un vilain ou un habitant d'un village (par opposition au bourg)

Mandement : c'est un ordre venant d'une autorité

Mandragore : c'est une plante avec une grosse racine qui "évoque" le corps humain, elle était utilisée pour la magie et la sorcellerie, elle a été combattue par l'église.

Mangonneau : une sorte de catapulte qui avait une sorte de poche pour loger le projectile à lancer

Manicle : c'est la garde du gantelet

 

Manichéisme : doctrine de Manès de conception dualiste

Manoir : un domaine qui n'a pas les mêmes droits qu'un fief de seigneur

Manse : c'est un centre d'exploitation agricole, rattaché ou non à un domaine. ce fut d'abord la désignation d'une portion de terre arable pouvant nourrir une famille, puis un domaine soumis à toutes les taxes du seigneur

Manteau de cheminée : un renforcement du foyer en faisant un avant-corps

Marche : une circonscription territoriale destinée à protéger une frontière

Margrave ou Marquis :  un personnage de rang comtal à la tête d'une marche

Marguillier : celui qui avait la charge de répertorier les pauvres secourus par l'église

Mécréant : désignait un incroyant ou celui qui n'avait pas de religion

Meneau : une traverse divisant une fenêtre

Ménestrel : c'était un jongleur attaché à un seigneur

Mense : un revenu écclésiastique (mense abbatiale)

Merlon : c'est la partie pleine entre deux créneaux

Métope : c'est l'intervalle entre deux modillons

Meutrière : une ouverture dans le mur d'une fortification pour pouvoir envoyer des projectiles

Miglos : Texte 18

Minerve : Texte 37

Mille : mesure égale à 1852 mètres (différent du mille nautique = 1609m)

Missi dominici ou Missus : envoyés du souverain pour diffuser les ordres, surveiller et collecter les impôts

Mithriacisme : culte de Mithra, Dieu de l'Iran ancien

Modillons : les corbeaux ornés soutenant une corniche, souvent des figures humaines grimaçantes, des animaux ou des monstres (le bien et le mal)

Monographie : une étude complète souvent sous forme de livre

Monolithe : ouvrage formé d'un seul bloc de pierre

Montaillou : Texte 38

Montcuq : Texte 85

Montréal : Texte 64

Montréal de Sos : textes 26 à 34

Monophysisme : une doctrine fortement basée sur le Christ, si fortement qu'elle ne reconnaît que deyux natures la nature humaine et la nature divine

Muid : mesure de capacité, chez les romains 8l et 27cl, chez les mérovingiens environ 34l et après la réforme de  Charlemagne 52l

-------------N-------------

Narbonne : Texte 62


Nef : partie centrale d'une église

Niquinta : charte établie à saint Félix de Caraman en 1167, appelée aussi Charte de Nicétas

Nobilis : c'est un homme important d'un royaume, un notable

Noblesse : une classe qui possède un statut juridique propre  et ce staut se perpétue par "le sang"

Novice : vient de "novicius", "novus" = '"nouveau"

Noviciat : un temps d'épreuve et de préparation opour un candidat à la vie religieuse

---------------O--------------



Oblat(e) : un enfant donné à un monastère pour y être élevé

Obole : unec pièce égale à un denier

Ogive : c'est un arc qui va d'un point d'appui à un autre en passant par la clef de voûte

Oïl : ce terme est rencontré dans la chanson de Roland au début du 11ème siècle, "oui" dans les langues des régions situées au Nord de la Loire

Oppidum : c'est un mot gaulois qui désignait un plateau fortifiable

Ost : une sorte de service militaire dû au roi ou au seigneur

-------------P------------


Paisson :  vient de paître en latin, c'est la pratique du pâturage dans les bois (droit de panage)

Palatin : un homme lié à un palais (a donné paladin)

Panage : un droit médiéval qui donnait l'autorisation aux éleveurs de laisser paître leurs animaux dans les bois communaux

Pansière : c'est la partie de l'armure qui couvre le ventre et la poitrine

Paraclet : le saint Esprit

Paratge : un mot exclusivement du Moyen Age. Pour les troubadours c'était la noblesse d'âme et en général c'était la vie de tous les jours, l'équité entre les possibilités de chaque individu à améliorer son destin

Parement : face visible d'un mur fait de pierres de taille

Paréage : vient du latin "paragium"
                 C'est une association entre seigneurs, le plus souvent un laïque et un écclésiastique

Parfait et parfaite : dans la religion Cathare celui ou celle qui a reçu le Consolamentum

Parsion :  c'est une contrat agraire portant sur le bétail

Pasnage : c'est le droit perçu pour le pâturage des porcs

Patarins : Cathares d'Italie

Patène : c'est un petit plat servant à recueillir les hosties lors de la messe

Patrice : c'était la plus haute dignité accordée au généraux des armées romaines

Patricien : un groupe de citoyens, souvent des marchands, pas obligatoirement nobles

Pattée : extrémités élargies d'une croix

Péage : c'est une taxe perçue sur des marchandises passant dans un certain endroit ( cité, col, chemin...)

Pech : c'est une colline isolée

Pendentif : c'est un triangle de maçonnerie entre les grands arcs qui soutiennent une coupole

Penture : c'est une bande de métal fixée sur un ventail pour pouvoir articuler le gond

Perche : c'était une mesure agraire. La Perche de Paris valait 34,19 m2 et la perche des Eaux et forêts valait 51,07 m2

Perron : escalier extérieur

Peyrepertuse : Texte 13

Phalange : unité militaire des Macédoniens, une légion

Phrygium : c'est le bonnet phrygien du Pape

Pied : une mesure d'environ 0,30 m , 5 pieds= un pas

Piéta : un tableau ou une sculpture représentant une vierge de pitié

Pierre d'Aragon : dit le Catholique, mort à Muret en 1213, face à simon de Montfort. Il était vassal du Pape et il a pris part à la Croisade pour aider son beau-frère Le Comte de Toulouse

Pierrière : machine de guerre, une bouche à lancer des pierres

Pieve : une église avec un baptistère

Pilastre : saillie verticale d'un mur

Pinacle :  tout en haut d'une sculpture gothique, un élancement en forme de cône ou de pyramide

Philippe Auguste : Texte 15

Philippe le Bel : Texte 17

Plaid : conforme à la volonté pour des assemblées judiciaires

Pleige : une caution, une garantie

Plessis : un enclos fortifié

Podestat : c'est un magistrat avec un mandat de courte durée

Pog : c'est un mot employé en Occitanie, ailleurs c'est un puy, un pech, un puig c'est à dire une hauteur, une montagne. Certains ont pensé que c'était un dérivé de "podium" en latin, mais on retrouve dans les époques préceltiques le mot qui a donné "pic" en français.

Polylobé :  avec plusieurs arcs de cercle

Pont-levis : c'est un pont mobile qui "filtre" les entrées

Polyptyque :  c'est l'inventaire des documents à l'époque carolingienne

Portage :  vient du latin "portagium" ou "portacius", c'était le péage établi aux portes d'une ville ou des droits de port

Porte charretière : laissant passer les véhicules

Porte piétonne : laissant passer un homme

Poterne : c'est une petite porte dérobée servant à fuir ou à faire rentrer des renforts discrètement

Poulaine : c'est une chaussure d'origine polonaise, munie d'une pointe pouvant dépasser les 20 cm

Prébende :  c'est une part des revenus d'une mense capitulaire affectée à un chanoine

Précaire : c'est la concession d'une terre en usufruit . Tenir en précaire signifier gérer une propriété concédée par un grand propriétaire moyennant une redevance

Précepte : à l'époque mérovingienne c'est un don, à l'époque carolingienne c'est un diplôme donnant force exécutoire à un acte gratuit

Prévôt : vient du latin praepositius, c'est un officier qui a des fonctions judiciaires er policières

Prieur : c'est un dignitaire d'un monastère

Puiné : c'est un enfant né après un de ses frères ou de ses soeurs

Puy : au moyen âge c'est un nom donné à des associations ou à des confréries qui organisaient des concours de poésie

  -----------Q--------------

Queste : c'est l'autre nom de la taille

Questeur : c'est une sorte de ministre qui s'occupe de toutes les questions intérieures du palais

Quintaine : c'est un mannequin posé sur un pivot et armé d'un bâton qui assénait des coup sur le dos de celui qui le frappait maladroitement avec sa lance

--------------R-------------


Rachimbourgs : des hommes désignés par le comte pour l'assister au tribunal

Randière : c'est une corniche sur un colombier permettant aux pigeons d'accéder aux trous d'envol

Ratier : c'est un sous-sol servant de cave ou de prison

Ravelin : c'est un ouvrage défensif de forme triangulaire destiné à protéger un point de tir vulnérable

Raymond de Toulouse : Texte 41 - Selon la généalogie des Comtes de Toulouse il serait Raymond IV, mais après des études il serait Raymond VI

Raysse : c'est le versant abrupt d'une colline

Redents ou redans : ce sont des pierres plates disposées en escalier faisant office de coupe-vent, de coupe-feu et permettaient d'entretenir la toiture de chaume

Redoute : c'est un petit ouvrage de fortifications isolé et fermé

Référendaire : celui qui était chargé de vérifier les actes royaux et d'y apposer le sceau royal (sera remplacè par le chancelier)
Relaps : vient du latin "relapsus" ="retombé"

Relief : c'est le droit perçu par le seigneur sur l'héritier du fief (futur vassal)

remplage : c'est une pierre sculptée ou un réseau de pierres qui remplissent l'intérieur d'une baie

Repaire : c'est une habitation noble dépourvue de droits seigneuriaux  et de droits de justice

Restor : vient du latin "restaurum" et signifie "réparation", s'employait pour le remboursement fait par un seigneur pour des chevaux perdus à son service

Retable : c'est un ornement  d'église contre lequel s'appuie l'autel

Riga : c'est le labour d'une étendue fixe de la réserve pour chaque tenancier d'une manse

Rocamadour : Texte 84

Roquefixade : Texte 40

Rotation : c'est le cycle de la jachère , soit biennal : céréale - jachère ou triennal : céréales d'hiver - céréales de printemps - jachère

Rouelle : une pièce de tissu de forme ronde que les juifs devaient porter au Moyen Age en Occitanie
------------S--------------

Saint Cirq Lapopie : Texte 82

Salade : c'est un casque du 15ème au 17ème siècles

Salien : désignait les Francs du nord (Belgique actuelle) par rapport aux Francs rhénans

Salique : c'est le recueil des lois des francs saliens

Sambuque : c'est le pont volant utilisé pour l'attaque des châteaux forts

Sauvement : c'était une taxe seigneuriale

Sayon : casque de guerre en cuir, en laine ou en maille de fer porté sous l'armure

Shisme : séparation au sein d'une église

Scolastique : c'est l'enseignement philosophique et théologique inspiré d'Aristote

Scriptorium : c'est la pièce où se copiaient les manuscrits

Seccadou ou séchadour : endroit réservé au séchage des châtaignes et des grios fruits

Seing ou Signum : signe manuscrit tenant lieu de signature

Serf : du latin "servus", c'est une personne jouissant d'une liberté réduite, beaucoup de synonymes lui ont correspondu selon les lieux et les temps

Sétier : une mesure de capacité, en région parisienne c'était la valeur de 12 boisseaux

Sicle : un sous-multiple du muid, contenance inconnue

Simon de Montfort : Texte 44

Simonie : on nommait ainsi le trafic des "choses sacrées"

Soleret : des chaussures en fer

Sommée : valait 112 litres

Sotie : c'était une mise en scène avec des fous qui racontait des vérités dérangeantes en utilisant la folie

Sou : c'était une pièce d'or créée par Constantin et ce fut la monnaie du Moyen Age avec une valeur de 12 deniers

Spallière : l'armure des épaules

Spathaire : à Byzance c'était le soldat portant une épée

Surcot : vêtement étroit qui couvrait la cotte de maile

Suzerain :  désigne la personne qui se trouve au sommet d'une hièrarchie féodale

Synode : une assemblée d'évêques ou d'écclésiastiques

-------------T---------------

Tabar : un manteau d'étoffe grossière posé sur l'armure

Tabellion : c'est un officier public qui faisait fonction de notaire

Taille : c'était un prélèvement en vertu du droit de ban, perçu en nature de fa_çon annuelle, il a évolué vers une redevance annuelle et fixe

Talweg : c'est une ligne imaginaire qui rejoint les points les plus bas d'une vallée, suivant laquelle s'écoulent les eaux

Tambour : c'est l'assise ronde de la composition d'une colonne

Targe : ce sont les boucliers ronds à base arrondie

Télonaire : c'est le fonctionnaire chargé de percevoir le tonlieu

Tenure : c'est une terre "prêtée" par le seigneur

Tépidarium : c'était l'endroit des termes où l'air était tiède juste avant le caldarium

Termes (château) : Texte 47

Terrage : prélèvement du seigneur sur la récolte , appelé aussi "champart"

Testament : l'ancien c'est l'ensemble des livres de la bible qui se rapportent à l'histoire de l'alliance de Dieu avec le peuple et le nouveau avec la nouvelle alliance établie avec Jésus Christ

Théocratie : régime politique où le pouvoir est considéré comme venant directement de Dieu

Toise : mesure valant 1,949 mètres

Tolte : le droit de "tollir" (prendre)  prendre tout ce que le seigneur n'a as besoin

Tonlieu : c'est un impôt indirect concernant le droit de péage des marchandises

Tore : une moulure ronde à la base d'un pilier

Transept : la partie de l'église perpendiculaire à la nef

Tour à bossages : elle n'est pas lisse, "elle a des bosses"  Parfois les bosses ont l'air d"avoir été faites volontairement sans qu'on n'en connaisse vraiment la raison.

Trébuchet : une machine de "jets" pour abattre les murailles

Trech : un chemin qui obligeait à franchir un cours d'eau

Triens ou Tremessis : une pièce d'or qui valait un tiers de sou

Trou de boulin : un trou dans un mur destiné à recevoir une poutre

Troubadour : poète qui composait en langue d'Oc

Trouvère : l'équivalent du troubadour en langue d'Oïl

Truste : c'était un garde privé d'un roi

tympan :  c'est une paroi qui diminue une ouverture dans la hauteur de la baie et dans le même matériau

 

--------------U-------------

Umbo : une pièce métallique au centre du bouclier servant à faire ricocher les flèches

Universaux : des idées générales, des notions pouvant s'appliquer à une grandes quantité d'idées

Usage :  c'était une coutume avec une idée de précarité, utiliser dans certaines limites une forêt

Usson (château) : Texte 20

-----------V------------

Vaisseau :  un espace intérieur allongé

Vantail : c'est le panneau de fermeture  sur un des bords verticaux

Vassal : c'est un homme libre qui passe une sorte d'accord avec son suzerain

Vassalité :  c'est le contrat qui unit le vassal et le seigneur

Vaudois : une secte qui prêchait le retour à la perfection de l'évangile

Vénération : "melhorier"= "améliorer", une prière que les Cathares étaient tenus de prononcer pour saluer les parfaits et les parfaites en se prosternant

Verdun sur Garonne : Texte 87 - Abbaye de Grandselve -

Vicomte :  c'était le lieutenant délégué du comte

Villain : de peu de valeur, un paysan qui dépendait d'un maître ou le paysan en général

Vingtain : pour l'entretien des remparts, correspondait à un vingtième des revenus des habitants

Vita apostolica : c'était un mode de vie chrétienne construite sur le modèle de vie des apôtres

Vougier :  un soldat armé d'une vouge, une arme tranchante

Voussure : la partie cintrée d'une baie qui la couvrait dans sa partie haute

Vulgate : c'est la traduction de la bible à partir de l'hébreu et du grec, faite en latin par Saint Jérôme

 

-------------W--------------

Wallon : pour les Francs, c'était celui qui parlait une langue dérivée du latin

Wergeld : c'est un mot d'origine germanique qui veut dire " le prix de l'homme", c'est à dire le prix du sang  ou d'une amende destinée à stopper la vengeance


---------------Z---------------

Zarathustra ou Zarathoustra : réformateur du mazdéisme

Zoroasthrisme : religion dualiste de l'Iran ancien fondé sur une réforme du mazdéisme


Zéphyr : un vent d'Ouest

Partager cette page

Repost 0
Published by

-Les Miroirs Du Temps-

  • : Le Miroir du Temps.
  • Le Miroir du Temps.
  • : Histoire de France - Moyen Age - Technologies et sciences - Réflexions philosophiques et autres - Des évènements de la vie actuelle que j'aime, que je n'aime pas qui me font sourire, rire ou me choquent - Et .... quelques souvenirs...
  • Contact

-Viviane-

  • *Viviane*
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié!
 Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié! Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.

ET DEMAIN... ET DEMAIN...

      

- Mardi - Jeudi - Samedi - Dimanche -

      

-Rechercher-

DEMAIN...PEUT-ETRE...

Même "cadre" qu'en haut de cette page... sans aucun doute plus accessible à cet endroit!

 

      

D'autres thèmes divers :

- mardi - jeudi - samedi - dimanche -

      

-Vous Cherchez ???

-SOLIDARITÉ-AMITIÉ-


  
La bougie de l'amitié pour ceux qui souffrent.

MAINS-BOUGIE.jpg


Pour ces petits anges qui n'ont rien demandé .

Cet homme marche, marche, marche...
Il marche pour nos petits anges atteints de la mucoviscidose, pour relier ceux qui souffrent et ceux qui cherchent à les aider.
 Un jour l'amitié demande à l'amour :
"A quoi peux-tu bien servir?"
L'amitié lui répond :
"Je sers à sécher les larmes que tu fais couler!"

Que ce marcheur ne s'arrête jamais...
Jamais... Tant qu'il n'y aura pas une solution.


L'amitié

L'amitié, vue de loin ressemble à un diamant mais, quand on l'approche, c'est une illumination de larmes de joie qui brille dans les yeux de l'autre.

 

-Dernières Publications-

  • L'ORTIE.
    Notre amie l'ortie. On dit que c'est une "mauvaise herbe !" Et pourtant.... Elle contient de la vitamine A, de la vitamine C (7 fois plus que l'orange) et quelques vitamines du groupe B, du fer, du manganèse, de la silice et de la chlorophylle. Grâce...
  • FOIX ET PAMIERS. (09) (2)
    Au Moyen Age : Foix et Pamiers. Rivales?... ou... Complémentaires?.. L'évêque avait décidé de construire l'évêché à Pamiers , jugeant cette ville plus accessible en venant de Toulouse, mais il voulait surtout montrer au Comte de Foix qu'il comptait bien...
  • CITATION DU JOUR.
    Il faut de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre. Paul Eluard.
  • UNE POMME D'EXCEPTION....
    Serait-ce la pomme d'Eve ? Une pomme "extraordinaire" vient d'être retrouvée au Kazakhstan ! Elle résisterait à toutes les maladies et n'aurait pas à subir le 30 (et quelques...) pesticides utilisés pour nos pommes ! Dans la région d'Almaty dans le sud-ouest...
  • UN MONDE NUMÉRIQUE ...
    Les nombres sont-ils magiques ? Nous vivons dans un monde numérique... Au fil des jours, en lisant vos messages et en parcourant vos espaces du web, j'ai très souvent constaté que beaucoup trop se disent fâchés avec les nombres ou avec le calcul ! Ce...
  • CITATION DU JOUR.
    Celui qui connaît l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui. Erasme
  • L'HUILE DE CACTUS.
    L'huile de cactus. La plus connue est l'huile de figue de Barbarie. Basée dans le désert marocain, la culture du figuier de Barbarie est 100% bio, ce cactus n'ayant besoin que de soleil pour pousser. Au Maroc, les femmes l'utilisent depuis des décennies...
  • LA MONNAIE DE SINGE.
    La monnaie de singe. (Trouvé sur Internet - Un titre ou un bannière.?..) "Payer en monnaie de singe" signifie "ne pas rembourser ce que l'on doit ou payer avec de la fausse monnaie" C'est une expression qui date du Moyen Age. Dans la ville de Paris, pour...
  • CITATION DU JOUR.
    L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est. Bernard Werber.
  • UN MYSTERE TOMBE du CIEL.
    La météorite de Tcheliabinsk. Le 15 février dernier un bolide a traversé le ciel de l'Oural, une météorite aussitôt répertoriée par l'Union Astronomique Iternationale. Un éclair brillant, une onde de choc et une traînée blanche et double comme pour des...

-AMBIANCE-