Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 00:15



A Toulouse


La capitale Occitane - (5)

 

 

 

De nos jours Toulouse est une ville importante, où les constructions en brique dominent et en font "la ville rose", même si elle a été rebâtie plusieurs fois.
 

      
(Basalique Saint Sernin - Internet-)

 
On peut y voir la Basilique Saint Sernin avec son clocher de cinq étages, ses peintures romaines dans le transept et sa crypte avec des sculptures du XIe siècle.





(Musée Saint Raymond - Internet-)

 
Le Musée Saint Raymond est installé dans un ancien collège du XIIIe.

          
       (Eglise et Couvent des Jacobins - Internet-)

L'église et le couvent des Jacobins, frères prêcheurs , ordre fondé par Saint Dominique.




(Le Capitole - Hôtel de Ville - Internet-)

 
Le Capitole (Hôtel de ville) avec un donjon du XIIe siècle.
 


(Statue - Clémence Isaure - Internet-)

 
La statue de Clémence Isaure, muse (peut-être légendaire) des troubadours.




(Cathédrale Saint Etienne - Internet-)

 
La cathédrale Saint Etienne construite durant le premier siège de Toulouse.




                 
                             (La rue du Taur du Taur - La Maison Maurand - Internet -)


La rue du Taur date du Moyen Age et la maison Maurand appartenait à un hérétique converti en 1178.
 

La Croix-Baragnon posséde la plus vieille maison de Toulouse (XIIIe)

 

(Maison du 13ème siècle à la Croix Baragnon - Photo par Alain. Merci )

On peut voir aussi la "rue de l'Inquisition"  la maison de Pierre Sella, offerte à Saint Dominique en 1215, elle est située juste devant le siège de l'Inquisition de Toulouse.

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 00:15


    A Toulouse.


 La capitale Occitane - (4)




   Simon de Montfort  décide de mettre fin à cette "guerre" qui dure depuis plus d'un an et il déclenche alors une très importante offensive.
 


(Chat ou Chatte)


      L'énorme "chat" (ou "chatte") construit pour cette occasion a été atteint à maintes reprises par les boulets des Occitans.



(Vestiges du Château Narbonnais )

      Un combat absolument dantesque s'est déroulé sur le pré Montaulieu où les victoires et les défaites revenaient tantôt à l'un des camps ou à l'autre et chacun reculait ou avançait en fonction de son avantage ou de son désavantage.

     Qui allait finalement être vainqueur ?



     Simon de Montfort priait en ces termes : "Jésus-Christ, accordez-moi aujourd'hui de mourir sur le terrain ou d'être vainqueur."
 


      Et ...

      Il s'est élancé dans la mêlée, dans le combat...
 
400px-Larressingle_Gers_18_Pierriere.jpg
  (Une "pierrière" - Elle pouvait lancer un projectile d'1 kg à 140 km/h)


      On raconte que c'est en portant secours à son frère Guy qu'il a été atteint à la tête par une pierre lancée par un mangonneau (une pierrière) manoeuvré par des femmes (25/06/1218)
 

(
Portrait de Simon de Montfort - Couverture du livre de M. Roquebert)


       Cette mort a paralysé toute l'armée des Croisés !

      Simon de Montfort a été, provisoirement inhumé dans la cathédrale de Carcassonne.


(Plus tard, un artiste a fait une représentation de la mort de S. de Montfort)

     
Environ un mois plus tard, sous les ordres d'Amaury de Montfort, l'armée des Croisés brûlait totalement la ville de "Toulouse Nouvelle" pour la faire disparaître et repartait.
 

      Un an plus tard, pas plus, Toulouse a de nouveau été assiégée par le Prince Louis (futur Loui VIII).
Il n'a jamais pu s'accaparer cette belle ville.

      Dix ans après, la troisième Croisade, sous les ordres d'Humbert de Beaujeu, a ravagé l'Occitanie et ce sera le Traité de Meaux qui va mettre fin au conflit.


      La guerre pour briser les corps !
     L'Inquisition pour "briser" les esprits !
       En y ajoutant les tromperies et les infâmies...



Ecoutez plutôt !
 

En 1234 ...

l'horreur difficilement imaginable...
 
***L'évêque de Toulouse s'est rendu au chevet d'une femme âgée et mourante.
Il s'est fait passer pour un Parfait.
Elle lui a fait confiance.
Elle a été déclarée hérétique et portée dans son lit jusque sur le bûcher où elle a été brûlée vive !


En 1310 ...
 
Un des derniers Parfaits, a été brûlé devant la Cathédrale.

Et pourtant


Entre 1308 et 1321 ...
 
Vingt-quatre Parfaits sont morts sur le bûcher.

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 00:15



         A Toulouse

 

 La capitale Occitane - (3)

                                                         


   Simon de Montfort  était toujours à la place du comte de Toulouse, mais il était parti chasser les hérétiques en Provence et Simon le Jeune en a profité pour essayer de reprendre sa ville.


Les Croisés et leurs troupes se sont réfugiés dans le château Narbonnais qui a aussitôt été assiégé. 



(Le château d'eau du Château Narbonnais)

 
   Simon de Montfort n'a pas tardé à revenir rapidement et il s'est installé devant Toulouse, faisant clairement comprendre qu'il entendait bien reconquérir "sa" ville.
 

        Un long siège s'est installé.


       Un premier assaut a été repoussé avec beaucoup de pertes.

       Les Occitans ne voulaient rien céder et ils ont réussi à chasser les Croisés des Faubourgs Saint Cyprien.
 
      Les soldats ennemis ont rebroussé chemin tellement vite que  Simon de Montfort est tombé dans l'eau.
Il a failli se noyer dans la Garonne.

       En prévision de ce siège qui s'annonçait très long, les croisés ont bâti une véritable ville "Toulouse Nouvelle"

       Les Occitans ont bombardé le château Narbonnais pour en détruire les tours et déstabiliser les occupants.
 


(Fouilles dans les vestiges du château narbonnais - Internet)

      
Des combats extrêmement sanglants et violents se sont déroulés dans le champ Montaulieu.

C'était atroce, les prisonniers étaient mutilés, torturés puis exécutés.


       L'hiver a arrêté les batailles...
 
                                .... qui ont repris aux environs de Pâques.


      
Le coup d'envoi ( si j'ose dire) a été donné par les Toulousains qui ont fait une sortie inattendue, et  encore une fois, un trop grand nombre de soldats ont été tués pour rien.

         Aussitôt, chaque camp s'est mobilisé pour s'emparer des ponts sur la Garonne, une  stratégie qui pouvait permettre  au détenteur de gérer les sorties et les entrées dans la ville.
 
       Parfois, les combats se sont déroulés carrément dans l'eau, presque de véritables batailles navales.
 


(Une représentation des "ordres" de la société au Moyen Age)


      
Raymond le Jeune, tout auréolé de sa victoire de Beaucaire est enfin arrivé au secours de son père.

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 00:15




  A Toulouse


 la capitale de l'Occitanie - (2)

                                                                                                                                 


        Environ un an plus tard, Simon de Montfort  s'est mis à détruire, consciencieusement,  toutes les places fortes autour de Toulouse et la capitale occitane s'est vite retrouvée isolée.



(Sceau de la ville de Toulouse)


     Pierre d'Aragon est venu au secours de son ami le comte de Toulouse,mais les armées occitanes et aragonaises ont été décimées et à la terrible à la bataille de Muret le roi d'Aragon a été tué.

       La mort de Pierre d'Aragon a cette bataille a entraîné la soumission du Comte de Toulouse, mais ce ne fut que par le Concile du  Latran plus de deux ans après qui a décidé que Simon de Montfort pouvait prendre le titre de Comte de Toulouse.
 

(Sceau des Comtes de Toulouse)


        Raymond le Jeune a réussi à soulever la population toulousaine.

       Et ...  Simon de Montfort  (toujours aussi "élégant" dans sa façon d'agir) a fait piller sa propre ville par ses propres soldats afin de ne rien laisser à Raymond le Jeune !

      Les combats ont été violents et acharnés, les défenseurs ont été obligé de se réfugier dans le château Narbonnais  (la Porte Narbonnaise) qui se trouvait, au Moyen Age, sur l'emplacement de l'actuel palais de justice.



(Vestiges du Château Narbonnais)

     
La belle ville de Toulouse a été incendiée.

      L'évêque Foulques avait promis le pardon et les toulousains se sont rendus

     Mais...

      Simon de Montfort, comme bien souvent, n'a tenu compte de l'avis de personne. 

Il a fait arrêter et déporter une grande partie de la population.

     Il a fait raser ce qui restait des maisons et pour faire bonne mesure il a supprimé les libertés municipales.



(Les vestiges du Château Narbonnais à toulouse)
 

 
Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 00:15


    

 A Toulouse


 La capitale de l'Occitanie 


        Aussi loin qu'on remonte dans le temps, Toulouse a toujours été la capitale du Midi, avec les Gallo-romains, les Wisigoths et autres peuples.


       Elle est presque toujours restée une grande ville libre sur un territoire souvent immense qui pouvait aller d'Agen à Avignon ! toutes les populations et toutes les religions se côtoyaient, c'était un grand carrefour de civilisations.

                                      (Constructions du Moyen Age - Internet)

        Au Moyen Age, elle était sans aucun doute, une des plus grandes villes d'Occident.

        Elle était gérée par les Capitouls  (consuls) avec le Comte de Toulouse  à leur tête.  

       Elle avait ses propres règles du Paratge  (honneur et tolérance)  avec des échanges culturels véhiculés par les troubadours.

capitouls.jpg
   (Des Capitouls - Image Internet)

 
         Au XIIe siècle, c'était une ville qui servait d'exemple pour les autres.

         
Pourtant..

         Le premier bûcher d'hérétiques a été allumé en 1022 au sein de la ville, au moment où elle était le siège d'un évéché Cathare.

Au début du XIIIe siècle, quand le pays tremblait de peur en entendant les récits des massacres, le comte de Toulouse  a refusé de livrer les Cathares  de sa ville ( ce qui l'a entraîné dans une dégringolade d'affronts) et pour sauver sa ville un peu plus tard, il a affronté les Croisés à Montaudran (de nos jours à Toulouse).


        A Montaudran, Raymond VI  et Raymond-Roger de Foix accompagnés d'environ 500 chevaliers ont attaqué les Croisés  sur un pont qui enjambe l'Hers.

        Environ 200 morts de chaque côté

       Les défenseurs ont été repoussés dans la ville et se sont retranchés derrière les remparts qui comptaient pas moins d'une cinquantaine de tours de défense à cette époque là.

                            
  (Les remparts de Toulouse, reconstitués sur un dessin - Internet)

       Le Comte de Foix a tenté une sortie

        Environ 100 morts de chaque côté

        Une semaine plus tard, Hugues d'Alfaro est arrivé à décimer les rangs des Croisés qui ont bien vite pris la fuite.

  

 

 

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:15

 

 

Les environs

 

de Toulouse.

 
31-haute-garonne
                                                      
(Département de la Haute Garonne- Internet)



       Simon de Montfort, en 1211,  fait face à la résistance des habitants d'Auterive, une cité au Sud de Toulouse.

 
      Pour pouvoir s'emparer de cette place,  il met le feu au château et à la ville.

      Raymond VII reprendra cette ville au cours de l'hiver 1226.

     C'est une petite ville qui a conservé quelques vestiges des anciennes enceintes et des maisons anciennes.


auterive-eglise.jpeg


              (Détail de l'église Saint Paul à Auterive -31-)

  
    Un peu plus bas, au Sud-Ouest de Toulouse, au confluent du Salat et de la Garonne, Roquefort-sur-Garonne, une petit cité  assiégée par Amaury de Montfort en 1213.

Le siège s'est terminé par la libération d'une soixantaine de prisonniers contre la vie sauve des "défenseurs".


Roquefort-sur-Garonne.jpg


               (Roquefort-sur-Garonne -31-)

     
De nos jours on peut encore voir les ruines du château avec un donjon carré du XIIe et pas très loin sur la commune de Cintegabelle, l'abbaye de Boulbonne entièrement reconstruite.

 
      Celle dont les chroniqueurs de l'époque parlent était semble-t-il un peu plus au Sud, dans le Nord de l'Ariège sur la commune de Mazères, une bastide fondée par les moines de Boulbonne, en 1252.


       Simon de Montfort s'y est arrêté avant d'aller à la bataille de Muret et il y a laissé son testament.


       Raymond -Roger de Foix y a été inhumé vers 1220 et le parfait Guillaume de Castres y a séjourné clandestinement.



abbaye-de-boulbonne.jpg


            (Abbaye de Boulbonne)

         La bourgade voisine, Cazères, située juste au-dessus de Roquefort-sur-Garonne, a été assiégée, elle aussi par Amaury de Montfort.

Il a fait brûler la place et tuer tous les habitants, au cours de l'hiver 1218.


cazeres-31.jpg

                              (Cazères -31- vue générale internet)

    
   Un peu plus d'un an avant sur la commune de Saint Julien, avait eu lieu la bataille de la Salvetat où Raymond VI qui regagnait Toulouse a mis à mal les croisés de Jori.


 

 

Repost 0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 00:15



                                                    A Muret

 

au Sud de Toulouse 



 

        Muret était une propriété des Comtes de Comminges, depuis 1150.

            

(Enluminure - La bataille de Muret )

        Simont de Montfort s'est emparé de cette place pour en faire une base d'action et encercler plus facilement Toulouse.

        Le Comte de Toulouse et tous les seigneurs de cette contrée avaient décidé de reprendre cette cité.


      Bien entendu Pierre d'Aragon est aussitôt arrivé pour prêter main forte à son ami Raymond VI.


                                 
   (Croix de la frontière d'Aragon)

 

       Peu de temps après, devant Muret on retrouvait les armées du roi d'Aragon, du Comte de foix et Béarn et du Comte de Toulouse .

 
       Selon certaines sources il y a eu 40 000 hommes !


      Selon d'autres 20 000 !



      Simon de Montfort et ses Croisés se sont aussitôt portés au secours de leur base stratégique assiégée.


      Ils étaient au moins dix fois moins nombreux que les assiégeants...



      Malgré ce nombre inférieur de soldats, Simon de Montfort a fait preuve encore une fois, de plus de ruse et de tactique (sans égales).

      Trois jours après l'arrivée du chef des Croisés, une bataille rangée s'engage contre les troupes de Pierre d'Aragon.


      S'apercevant rapidement de l'inégalité des forces en présence, les Croisés ont lancé une véritable opération de commandos pour repérer le chef ou le roi.


      Alain de Roucy, apercevant alors, un cavalier plus grand que les autres près de la bannière royale, s'approche et le défie :

"Je croyais le roi plus hardi cavalier !"


       Il pensait s'adresser au roi d'Aragon qui était très grand, il mesurait plus de deux mètres !


       Pierre d'Aragon qui n'était pas très loin arriva au secours de son soldat en disant :

"Je suis le roi !"

       Aussitôt repéré, il a été attaqué et  tué.

       Désarçonnés, les aragonais se sont dispersés.



                        

(Une petite carte de la bataille - Pour le plaisir des curieux!)



      On ne saura jamais pourquoi le roi d'Aragon s'est "dévoilé" de cette façon, une façon qu'il savait dangereuse...

       Toujours est-il que Simon de Montfort a été vainqueur une fois de plus !

       Ce jour-là l'Occitanie aurait pu trouver sa libération, reprendre son indépendance ou peut-être devenir une possession aragonaise ? (j'aime bien imaginer... je ne devrais pas... pas bien quand on raconte des faits réels !)

 

      Une page de l'Histoire de l'Occitanie s'est écrite à Muret ce jour-là !  (1213)



     Cette bataille s'est déroulée au Nord de Muret (1 km environ)

.
     L'endroit où, selon la tradition, Pierre II d'Aragon a été tué s'appelle "Le pré d'Aragon" et on y voit un obélisque dédié à sa mémoire.



     A Toulouse, beaucoup de rues, d'endroits, de cités ou d'établissements scolaires portent le nom de Pierre d'Aragon. 





    De nos jours, Muret a conservé quelques vestiges du château fort du XIIe (il a été détruit en 1624).



                                



     On y trouve quelques maisons médiévales avec des colombages, l'église Saint Jacques qui possède une chapelle du Rosaire (du XIIe,  elle aussi).



              

 (La chapelle du rosaire)

Repost 0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 00:15



 

            A Baziège

 

A Montgiscard

 

(au Sud Est de Toulouse) 




      Baziège était une cité qui abritait plus de mille deux cents Cathares et parmi eux Vaure de Baziège.

                               

(Carte postale ancienne - En direction de la voie romaine - Internet)


     Les Croisés  qui avaient sévi à Carcassonne ont ensuite ravagé le Lauragais, commettant les pires horreurs sous les ordres du cruel Foucaud de Berzy.



    Raymond le Jeune et Raymond-Roger de Foix ont essayé de les contrer à plusieurs reprises, leurs cavaleries harcelaient l'ennemi jusqu'à un affront brutal des troupes.


 
Chanson de la Croisade. (extrait)

"Raymond le Jeune se battit comme un lion. Bientôt tant de guerriers isaient là, dépecés, que rouge en esrt la plaine et rougele rivage."


    
  



 

      (Les trois phases de la Bataille de Baziège - Croisés contre Occitans)

 

 

 


      Les chefs croisés ont presque tous été capturés !

     A Montgiscard, tout près de Baziège, un lieu où vivaient un très grand nombre de Cathares et la parfaite,  dame Alazaïs de Roqueville, à cet endroit régnait un seigneur un peu particulier...

 


                                                                         

(Eglise de Montgiscard)

      Le seigneur de Mongiscard s'était rallié aux Croisés quelques années plus tôt et il participait à des massacres, des sortes de "raids" sur la population rurale entre sa cité et Toulouse pour affamer les habitants de la capitale.

 

 


      
         (La voie romaine entre Montgiscard et Baziège - Internet)

     En représailles, Raymond VI a fait raser cette place.

    (Il arrive que Baziège soit orthographié  "Bazièges" dans certains écrits)



Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 00:15




            A


Saint Félix

 

de Lauragais. (31) 





          Saint Félix de Lauragais s'appelait alors Saint Félix de Caraman.


           

(Saint Félix de Lauragais )

 



       C'est dans cette cité que s'est tenu le premier Concile Cathare en 1167.


       Lors de cette réunion,  il y avait des Cathares français, des Patarins lombards 
et Nicétas, l'évêque "hérétique" de Constantinople, il était appelé "le Pape Bogomile".

 
     La présence de cet évêque confirme l'influence des églises bulgares et dragovitsienne*  sur le Catharisme et son rapport supposé avec le bogomilisme.

       C'est au cours de ce Concile qu'ont été fait les découpages des évêchés,  ainsi que la nomination des évêques Cathares de Toulouse, d'Albi, de Carcassonne et d'Agen.

      Saint félix é été assiégé plusieurs fois par Simon de Montfort.

     Au XIIIe siècle, elle devient une bastide.

 


                              

 (Saint Félix de Lauragais)

 


      De nos jours la petite ville de Saint Félix a conservé une église, une halle, une salle de garde un logis collégial avec des salles voûtées et quelques  souterrains.

 


                                                  

(Saint Félix de Lauragais)

               

       Au Nord et un peu à l'Ouest de Saint Félix de Lauragais se situe Caraman, c'était un diaconé Cathare, un haut lieu de "l'hérésie", il y avait plusieurs "maisons Cathares".

      Saint Bernard  y  précha au milieu de XIIe et Saint Dominique au début du XIIIe,
un inquisiteur y fut assassiné et jeté dans un puits.


     Guiraude de Caraman a été brûlée vive à Montségur et le parfait Arnaud Garrigue a été brûlé vif à Toulouse.

 


* dragovitienne :  doctrine dragovitsienne = doctrine dualiste absolue.



                                (Photos de Saint Félix de Lauragais trouvées sur Internet)

 

Repost 0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 00:15

 


 



       Avignonet

ou

le massacre des Inquisiteurs. 


 

       Il y a toujours eu des Cathares  et des Parfaits  à Avignonet.


                       
(Avignonet de nos jours - Mais vous l'aviez deviné - Internet)

 

      Simon de Montfort a attaqué et pris cette cité dès le début du XIIIe siècle.

      Environ une trentaine d'années plus tard, l'Inquisition a envoyé deux inquisiteurs, Guillaume Arnaud et Etienne de Saint Thibéry, qui ont allumé plus d'une trentaine de bûchers.

      En 1242, l'Inquisition   et ses deux représentants installent une "base d'attaque" au château d'Avignonet.

      Quelques semaines après cette installation, un groupe de Cathares sous les ordres de Pierre-Roger de Mirepoix s'est introduit dans Avignonet avec la complicité du bayle*  de cette cité.

      Une fois dans la place, ils ont massacrés les inquisiteurs et leur suite, tous surpris dans leur sommeil.

 

                                                  (Des remparts au sud d'Avignonet)

 

    Pierre-Roger de Mirepoix voulait qu'on lui ramène la tête de Guillaume Arnaud pour en faitre un hanap*, mais ses compagnons n'ont pas pu, elle était complètement brisée.

      Cet assaut surprise assaut surprise a incité le roi de France à vouloir faire détruire définitivement Montségur.

      Deux inquisiteurs tués !

Il en est venu d'autres pour reprendre la sinistre besogne et ils  ont accompli leur mission au-delà de toute espérance, en quatre années (environ) plus d'une centaine de Parfaits ont été brûlés vifs.

      De nos jours Avignonet compte environ cinq fois moins d'habitants qu'au Moyen Age.


      Cette petite ville a conservé une sorte de tour assez bizarre à l'entrée de la ville, une "construction" érigée seulement avec de la pierre toute simple qui semble vouloir nous dire quelque chose !

Tout le monde l'appelle"le Croisé d'Avignonet", mais certains l'appellent "la tour en poivrière".
 

      Il paraît (selon la légende) que cet ensemble est là pour nous rappeler qu'à une certaine époque pas si lointaine on ne pouvait pas accéder au ciel par le chemin de son choix.



 
(Le "Croisé d'Avignonet" (ou la tour en poivrière), en bas à droite, au pied de la construction, un croisé , détails au-dessous)


(Statue d'un Croisé qui semble guetter l'arrivée d'un Cathare)


     Face au "Croisé d'Avignonet"  il y a l'entrée du cimetière avec une stèle discoïdale (dite Cathare ... mais vous savez ce que j'ai dit plusieurs fois)

(Eglise Notre-Dame des miracles à Avignonet)


    En se promenant, on peut voir aussi une tour , quelques ruines de remparts et une drôle d'église "biscornue" construite en grés (ce n'est que mon avis).


  


bayle* : forme médiévale de "bailli"
hanap* : C'était au Moyen Age un gobelet en métal avec un pied et un couvercle qui servait seulement pour la boisson.

Repost 0

-Les Miroirs Du Temps-

  • : Le Miroir du Temps.
  • Le Miroir du Temps.
  • : Histoire de France - Moyen Age - Technologies et sciences - Réflexions philosophiques et autres - Des évènements de la vie actuelle que j'aime, que je n'aime pas qui me font sourire, rire ou me choquent - Et .... quelques souvenirs...
  • Contact

-Viviane-

  • *Viviane*
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié!
 Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.
  • Tenir un blog me permet de découvrir une autre facette de l'amitié! Passionnée d'Histoire, curieuse des "pensées" philosophiques et scientifique de formation, j'aime aussi tenir compte de l'actualité.

ET DEMAIN... ET DEMAIN...

      

- Mardi - Jeudi - Samedi - Dimanche -

      

-Rechercher-

DEMAIN...PEUT-ETRE...

Même "cadre" qu'en haut de cette page... sans aucun doute plus accessible à cet endroit!

 

      

D'autres thèmes divers :

- mardi - jeudi - samedi - dimanche -

      

-Vous Cherchez ???

-SOLIDARITÉ-AMITIÉ-


  
La bougie de l'amitié pour ceux qui souffrent.

MAINS-BOUGIE.jpg


Pour ces petits anges qui n'ont rien demandé .

Cet homme marche, marche, marche...
Il marche pour nos petits anges atteints de la mucoviscidose, pour relier ceux qui souffrent et ceux qui cherchent à les aider.
 Un jour l'amitié demande à l'amour :
"A quoi peux-tu bien servir?"
L'amitié lui répond :
"Je sers à sécher les larmes que tu fais couler!"

Que ce marcheur ne s'arrête jamais...
Jamais... Tant qu'il n'y aura pas une solution.


L'amitié

L'amitié, vue de loin ressemble à un diamant mais, quand on l'approche, c'est une illumination de larmes de joie qui brille dans les yeux de l'autre.

 

-Dernières Publications-

  • L'ORTIE.
    Notre amie l'ortie. On dit que c'est une "mauvaise herbe !" Et pourtant.... Elle contient de la vitamine A, de la vitamine C (7 fois plus que l'orange) et quelques vitamines du groupe B, du fer, du manganèse, de la silice et de la chlorophylle. Grâce...
  • FOIX ET PAMIERS. (09) (2)
    Au Moyen Age : Foix et Pamiers. Rivales?... ou... Complémentaires?.. L'évêque avait décidé de construire l'évêché à Pamiers , jugeant cette ville plus accessible en venant de Toulouse, mais il voulait surtout montrer au Comte de Foix qu'il comptait bien...
  • CITATION DU JOUR.
    Il faut de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre. Paul Eluard.
  • UNE POMME D'EXCEPTION....
    Serait-ce la pomme d'Eve ? Une pomme "extraordinaire" vient d'être retrouvée au Kazakhstan ! Elle résisterait à toutes les maladies et n'aurait pas à subir le 30 (et quelques...) pesticides utilisés pour nos pommes ! Dans la région d'Almaty dans le sud-ouest...
  • UN MONDE NUMÉRIQUE ...
    Les nombres sont-ils magiques ? Nous vivons dans un monde numérique... Au fil des jours, en lisant vos messages et en parcourant vos espaces du web, j'ai très souvent constaté que beaucoup trop se disent fâchés avec les nombres ou avec le calcul ! Ce...
  • CITATION DU JOUR.
    Celui qui connaît l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui. Erasme
  • L'HUILE DE CACTUS.
    L'huile de cactus. La plus connue est l'huile de figue de Barbarie. Basée dans le désert marocain, la culture du figuier de Barbarie est 100% bio, ce cactus n'ayant besoin que de soleil pour pousser. Au Maroc, les femmes l'utilisent depuis des décennies...
  • LA MONNAIE DE SINGE.
    La monnaie de singe. (Trouvé sur Internet - Un titre ou un bannière.?..) "Payer en monnaie de singe" signifie "ne pas rembourser ce que l'on doit ou payer avec de la fausse monnaie" C'est une expression qui date du Moyen Age. Dans la ville de Paris, pour...
  • CITATION DU JOUR.
    L'imagination a été donnée à l'homme pour compenser ce qu'il n'est pas. L'humour pour le consoler de ce qu'il est. Bernard Werber.
  • UN MYSTERE TOMBE du CIEL.
    La météorite de Tcheliabinsk. Le 15 février dernier un bolide a traversé le ciel de l'Oural, une météorite aussitôt répertoriée par l'Union Astronomique Iternationale. Un éclair brillant, une onde de choc et une traînée blanche et double comme pour des...

-AMBIANCE-